LES AMIS DES PLANTES
BIENVENUE SUR LE FORUM DES AMIS DES PLANTES

LES AMIS DES PLANTES


 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» quelle est cette plante bulbeuse ?
Mar 22 Aoû - 10:08 par Pepite

» Présentation
Lun 21 Aoû - 9:16 par mimosas2

» Bonjour
Ven 18 Aoû - 3:36 par Pepite

» jardin 2017
Lun 10 Avr - 19:29 par lorraine701

» Printemps été 2017
Lun 10 Avr - 18:29 par lorraine701

» JARDIN AVEC DES PALETTES
Jeu 9 Mar - 21:38 par Gérard

» QUI EST " CROW" ?
Lun 30 Jan - 19:32 par thecrow

» Ampoules à leds
Lun 5 Déc - 19:09 par gigi45

» UN TRUC DE FOU
Dim 27 Nov - 17:39 par Gérard

» Bouling pour les retraités !
Jeu 24 Nov - 14:32 par capucine

» Automne 2016
Sam 5 Nov - 15:26 par thecrow

» Plantes vertes, grasses d'intérieur
Mer 26 Oct - 12:00 par May24


Partagez | 
 

 le basilic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le basilic   Mer 13 Avr - 14:21

Je ne sais pas si mon sujet peut aller dans cette rubrique... mais vous verrez par vous-même si je dois le changer ou pas !!

je vais surtout vous parler des bienfaits des plantes aromatiques et médicinales, en vous donnant quelques propriétés pour soigner... bref, de l'herboristerie...

Commençons par le basilic


Le basilic

Dans l'Antiquité, le basilic était considéré comme une plante aux pouvoirs magiques dont on extrayait notamment un élixir d'amour. Présent dans les tombeaux des rois égyptiens et dans les jardins des empereurs romains, son nom grec, basilikon, signifie "plante royale".

Histoire
Originaire d'Inde, le basilic était déjà considérée, il y a 4 millénaires, comme une herbe sacrée, offerte aux divinités Vishnou et Krishna. Il a ensuite conquis l'Asie et l'Égypte. Il entrait d'ailleurs dans le processus de momification, car les Égyptiens lui découvrirent très tôt des propriétés antibactériennes et de conservation.
Par la suite, il est arrivé en Grèce et à Rome. Récolté par le basileus (souverain) selon des rites mystérieux, c'était une herbe royale et un symbole de fertilité. Là, on se mit aussi à l'utiliser comme ornement, en cuisine mais surtout en pharmacopée.
Beaucoup de civilisations l'ont associé à des rites mortuaires : glissé entre les mains des défunts, il était censé les protéger dans leur passage vers l'au-delà.
Au fil des siècles, il a gagné l'Europe méridionale puis, aux 16e et 17e siècles, l'Angleterre et les États-Unis.

Un peu de botanique
Le basilic peut atteindre jusqu'à 40 cm de hauteur. Il fait partie de la famille des labiées, et c'est une plante proche de la menthe.
Ses feuilles dégagent une agréable odeur piquante. Son goût est très aromatique.

Habitat
Le basilic, qui aime la chaleur et criant le gel, ne survit en Europe qu'au sud des Alpes, où il pousse dans les stations bien exposées, à l'abri du vent.

Indications thérapeutiques
Réputée depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques, notamment contre les verrues et la déprime, on lui en attribue encore aujourd'hui.
En remède interne, le basilic soulage les estomacs irrités, les ballonnements, les lourdeurs et la constipation.
Il stimule l'appétit et la digestion et calme les inflammations des muqueuses.
Son action antiseptique en fait un bon remède d'appoint contre les troubles gastro-intestinaux, les nausées et vomissements et les infections des voies urinaires.
En gargarisme, il soulage les angines.
Il peut également s'appliquer en enveloppement sur les plaies à cicatrisation difficile, pour apaiser les piqûres d'insectes et les mycoses.
On peut encore l'employer pour son effet calmant dans les troubles du sommeil.

Peut-être est-ce aussi la raison pour laquelle un pot de basilic posé sur le rebord de la fenêtre tient mouches et moustiques éloignés. Bon à savoir pour passer sereinement ses soirées estivales...

UTILISATIONS
Macération des graines
Versez 250 ml d'eau bouillie froide sur 1 cuil. à soupe de graines, et laissez macérer toute une nuit.
Utilisez en applications internes ou externes (gargarismes)

Jus de feuilles
Hachez les feuilles de 3 à 4 bottes de basilic. Fabriquez un petit sac en gaze, glissez les feuilles dedans, et pressez le jus. Recueillez-en dans un verre et buvez-en 1 cuil. à soupe 3 fois par jour pour son effet calmant.

Infusion de feuilles sèches
Versez 250 ml d'eau bouillante sur 2 cuil. à soupe de feuilles séchées. Laissez infuser 10 min. buvez-en une tasse 2 fois par jour. Au bout de 8 jours, faites une pause de 2 semaines, puis répétez cette cure contre les flatulences et les spasmes digestifs.

Huile essentielle
Utilisez-en dans la cuisine sur des compresses, ou pour des massages légers.

Infusion de feuilles fraîches
Versez ½ l d'eau bouillante sur 100 g de feuilles fraîches. Laissez infuser 20 min. filtrez. Buvez-en une tasse par jour, avant le repas, pour soulager un estomac irrité.

Conseil :
Pour les petites blessures et la perte de sensibilité au niveau de la langue, la médecine populaire recommande de mettre une feuille fraîche de basilic sous la langue. Les troubles disparaissent en l'espace de quelques heures.

Bienfaits
Plante condimentaire très parfumée, le basilic donne une saveur sucrée et citronnée à de nombreux mets. Et ses atouts ne s'arrêtent pas là, puisqu'il fournit une quantité non négligeable de vitamine C, tonique, ainsi que de vitamine A, antioxydante. Par ailleurs, le basilic est une source très intéressante de calcium et de phosphore, des minéraux essentiels au bon développement du tissu osseux.
N'ayez donc pas peur d'avoir la main lourde et d'en parsemer généreusement vos préparations : contrairement aux matières grasses et au sel, cela n'aura aucune incidence sur votre ligne.

Dégustation
- Choisissez-le de préférence frais, car séché il a déjà perdu beaucoup de sa saveur. Ses feuilles doivent être bien vertes, lisses et sans tâches.
- Conservez-le quelques jours seulement dans le bac à légumes du réfrigérateur, à l'abri dans un sac en plastique perforé. Il se garde plus longtemps immergé dans de l'huile (qu'il parfume délicatement). Une fois ciselé, on peut le congeler en le recouvrant d'eau dans un bac à glaçons : facile à doser et à décongeler.
- Consommez-le en feuille entière ou ciselé. Pour profiter de tout son arôme, préférez l'écraser au pilon dans un mortier, avant de l'incorporer aux sauces, aux vinaigrettes, aux salades, aux poêlées de légumes ou de champignons.
- Les fleurs se consomment. Les ajouter aux salades de légumes ou de fruits
- Selon les variétés, sa saveur rappelle le citron, l'anis, le jasmin ou encore le gingembre. Il se marie alors parfaitement avec la viande blanche et le lapin. Il est aussi délicieux avec les oeufs et le fromage. Sur des pâtes, du riz et des tomates, rien ne peut l'égaler.
- Sachez qu'il supporte très mal les cuissons longues ou les attentes prolongées dans la vinaigrette, incorporez le donc toujours au dernier moment à vos préparations.
- Dans les plats cuits, on recommande d'éviter de marier basilic et carotte, la saveur de cette dernière étant réputée dénaturer celle du premier.
- La cuisine provençale et italienne en ont fait leur condiment de référence, pas étonnant alors qu'il aime tant être mêlé à de l'ail, du citron, du thym et à de l'huile d'olive, autres piliers de ces gastronomies. Le basilic est d'ailleurs indispensable à la soupe au pistou et au pesto (basilic et ail hachés arrosés d'huile d'olive, pignons de pin et parmesan en plus pour la version italienne). Les Thaïlandais possèdent également leur variété, plus puissante et poivrée, qu'ils utilisent abondamment dans leur cuisine.
- Enfin, une branche de basilic glissée dans une bouteille de vinaigre l'aromatisera subtilement. On en fait aussi une liqueur, la Chartreuse.

Vieille recette européenne : une demi-partie de piment de Cayenne et de zeste de citron, une partie de muscade, de macis et de feuille de laurier, deux parties de clou de girofle, de poivre et de sarriette d'hiver, trois parties de basilic, de marjolaine et de thym et deux gousses d'ail. Mélangez intimement au mortier, passez dans un tamis fin et conservez au sec et au frais dans des contenants de verre ou de terre vernissée. Servez sur un plat de légumes, une salade, une omelette ou tout autre plat de son choix.

Sauce pesto : pilez une douzaine de feuilles de basilic avec une gousse d'ail, un peu de gros sel, une poignée de pignons et du parmesan râpé. Ajoutez de l'huile d'olive goutte à goutte en battant énergiquement. Assaisonnez de poivre fraîchement moulu et ajoutez à de la soupe ou servez sur des pâtes
Revenir en haut Aller en bas
Pepite
Admin
avatar

Nombre de messages : 17178
Age : 62
Localisation : VENCE (ALPES MARITIMES)
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: le basilic   Mer 13 Avr - 17:29

je suis étonnée de ce que tu dis concernant la liqueur de chartreuse qui serait faite à partir du basilic,
d'après la légende la chartreuse est une composition de diverses plantes parait il une centaine ....et la recette serait un secret des pères chartreux,
en ce qui me concerne je fais une liqueur dénommée chartreuse par mon père qui est tout simplement quelques branches d'une sorte de menthe poivrée dite chartreuse que je mets à macérer dans une bouteille d'eau de vie avec une dizaine de sucre

en ce qui concerne les pates au basilic je les fais à la crême :
faire cuire les pates,
hacher ou piler une bonne poignée de feuilles de basilic avec 1 ou 2 gousses d'ail, mettre le hachis dans le saladier
faire chauffer à ebullition la crême, la saler, la mettre dans le saladier sur le hachis de basilic, touiller quelques secondes, mettre les pates bien chaudes, bien mélanger, servir immédiatement avec du fromage rapé que chacun se mettra directement sur l'assiette

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le basilic   Jeu 14 Avr - 11:07

Pepite, en fait, le basilic est un des composants de la Chartreuse... mais ce n'est pas le basilic qui fait toute la Chartreuse !

Savez-vous aussi que la cueillette du basilic exigeait tout un rituel au même titre que la cueillette du gui par les druides au temps des Romains ? Le cueilleur devait se purifier les mains à trois sources différentes, se tenir hors de portée d'êtres impurs et ne jamais couper les tiges avec un objet métallique.
Bon, ça c'est un peu mon côté "féerique" qui prend le dessus... car j'adore tout ce qui se révèle aussi des croyances, des contes, etc....

Et donc d'une herbe sacrée, il était facile de passer à une herbe magique. Selon une croyance médiévale, le basilic créa le scorpion. En effet, il suffisait de couper quelques feuilles de basilic, de les déposer sur le sol, à même la terre et de renverser un pot dessus. Quelques jours plus tard, avec précaution, on soulevait le pot et, à la place du basilic on retrouvait un scorpion.
Cette pratique était, à une certaine époque, très en vogue et le scorpion devenait l'animal favori de personnes aux penchants funestes qui briguaient un poste ou un changement matrimonial.
Si vous le faites, dites-le moi.... Smile

Pour les pâtes au basilic, c'est aussi une façon simple de la faire et à vrai dire, c'est celle que j'emploie car n'ayant pas toujours du pignon sous la main...
Revenir en haut Aller en bas
Pepite
Admin
avatar

Nombre de messages : 17178
Age : 62
Localisation : VENCE (ALPES MARITIMES)
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: le basilic   Jeu 14 Avr - 11:15

ouops nafida je n'aime pas spécialement les scorpions, il y en a des petits chez moi, l'été on les voit parfois derrière un volet à l'ombre, ils ne sont pas mortels comme dans certaines regions mais je pense que leur piqure doit etre douloureuse, je prefère pas tester,

pour les pates au basilic de toute façon avec la version à l'huile d'olive je ne mets pas de pignons, mais je préfère la version à la crême car je trouve que les pates sont moins seches à moins de mettre une tonne d'huile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aralia

avatar

Nombre de messages : 3409
Age : 70
Localisation : environs de Bourges (Berry) sur les rives du Cher
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: le basilic   Jeu 14 Avr - 11:35

Le mien commence à lever j'espère qu'il ne va pas couler. Pas spécialement facile à faire pousser sous mes contrées.
j'étais loin de penser qu'il avait autant de vertus.
Je me régale avec quand je fais des tomates fraiches pelées et concassées en salade avec une vinaigrette à l'huile d'olive et du piment
accompagné de petits rognons d'agneau grillés au barbecue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le basilic   Jeu 14 Avr - 13:52

OUF ! j'ai de la chance d'habiter en Lorraine ! là au moins pas de scorpions !!

En général, les pâtes, je mets l'huile d'olive dans l'eau pour les faire cuire !!
C'est vrai que la crème au moment de servir, c'est délicieux : je ne dirai pas le contraire et tant pis pour les kilos...

Aralia on est souvent loin de penser à toutes les vertus des plantes....
Moi-même, je les note, afin de pouvoir retrouver ce que je veux en faire...

Tiens, une bonne idée, ces rognons au barbecue avec des tomates fraiches....

Au fait, connaissez-vous cette liqueur de basilic ?
J'ai préparé quatre bouteilles l'année dernière...
il faut :
1/2 litre d’eau de vie (en cave coopérative ou grande surface)
environ 100 belles feuilles de basilic fraîches
40 morceaux de sucre
1/2 litre d’eau
Dans une bouteille d’une litre et demi qui ferme bien, placez les feuilles et l’eau de vie. Faites macérer 1 mois dans un endroit à l’abri de la lumière (cave, garage, placard). Durant cette période, agitez de temps en temps la bouteille
Passé ce délai, faites un sirop de sucre avec 1/2 litre d’eau et 40 morceaux de sucre . Ajoutez le sirop de sucre à l’alcool. Mélangez bien. Laissez reposer encore une semaine. Puis filtrez et placez dans une jolie fiole.
Revenir en haut Aller en bas
Pepite
Admin
avatar

Nombre de messages : 17178
Age : 62
Localisation : VENCE (ALPES MARITIMES)
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: le basilic   Jeu 14 Avr - 14:39

alors nafida le fait de mettre de l'huile dans l'eau qu'elle soit d'olive ou pas, c'est une fausse idée, en fait ça sert à rien sauf de rajouter un peu de gras

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le basilic   Jeu 14 Avr - 22:36

Bonsoir Pepite

Rajouter de l'huile dans l'eau des pates a une utilité.
Qu'elle soit d'olive ou autre est sans importance et seul un petit filet est nécessaire.
L'eau et l'huile ne se mélangeant pas, on obtient une émulsion qui permet à la vapeur d'eau résultant de l'ébullition de s'échapper. Sans huile, elle serait piégée dans l'eau et soulèverait le liquide pour sortir.
Ce mélange sert donc à éviter le débordement et plus besoin de surveiller la cuisson.
C'est valable évidemment pour toute cuisson demandant une ébulliton prolongée.

à+
Revenir en haut Aller en bas
Pepite
Admin
avatar

Nombre de messages : 17178
Age : 62
Localisation : VENCE (ALPES MARITIMES)
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: le basilic   Ven 15 Avr - 6:35

ah ça j'ai jamais fait attention, mais mon eau ne deborde pas non plus sans huile vu qu'il n'y a pas de couvercle,
au début j'en mettais, c'etait m'avait on dit pour éviter que les pates collent, et ça n'a jamais empeché que ça le fasse,
par contre pour ça lorsqu'elles sont dans l'egouttoir il faut les passer à l'eau froide abondamment et après elles ne colleront plus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capucine

avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 64
Localisation : briaucourt Haute-Saône Franche- Comté
Date d'inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: le basilic   Ven 15 Avr - 8:45

Liqueur de basilic je connais mon fils en a fait l'année derniére tres bon .
Je le séme tous les ans; cette année les semis sont + important en prévision de la liqueur car mon fils vient faire le ravitailement a la maison .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOLA
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8774
Age : 68
Localisation : BRETAGNE Côtes d'armor
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: le basilic   Ven 15 Avr - 16:06

Pour les^pâtes je mets de l'huile dans l'eau également, mais je croyais que c'était pour éviter qu'elles ne collent ?

Le basilic est bien levé, nous avons commencé à en mettre en terre...je le mets surtout aux pieds des tomates pour éviter qu'elles ne soient malades ? de toute façon même si ça ne sert pas à ça, on le déguste avec !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pepite
Admin
avatar

Nombre de messages : 17178
Age : 62
Localisation : VENCE (ALPES MARITIMES)
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: le basilic   Ven 15 Avr - 16:45

oui pareil mais en fait j'ai vu une fois que c'etait inutile, donc j'ai arrêté,
je n'ai pas encore planté de basilic, je ne le mets plus en terre car il fait trop vite le bois surement à cause de l'excès de chaleur, en pot et à l'ombre ç marche mieux, j'achète des plans dejà tout fait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le basilic   Mar 19 Avr - 11:56

Tiens, moi aussi je croyais que l'huile dans l'eau des pâtes servait à ce qu'elles ne collent pas !!
Une fois que mon eau bout, je verse mes pâtes dedans et ensuite, je coupe le gaz et je mets un couvercle dessus que je recouvre d'un torchon...
les pâtes cuisent tranquillement dans leur eau et moi, je fais l'économie du gaz !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le basilic   Mar 19 Avr - 12:02

Il existe aussi le sirop de basilic :
Faites bouillir 30 cl d'eau dans une casserole et lui ajouter 250 g de sucre en poudre. Retirer la casserole du feu et ajouter les feuilles fraîches d'un bouquet de basilic,que vous aurez bien lavées et épongées. Puis couvrez et laissez infuser de 10 à 12 jours en remuant de temps en temps.
Enfin, filtrez et versez à nouveau le liquide obtenu dans une casserole en faisant chauffer doucement 20 min environ
Versez dans un flacon, bouchez et conservez à l'abri de la lumière
C'est délicieux dans un jus de tomate ou de légumes.
Revenir en haut Aller en bas
soleda

avatar

Nombre de messages : 249
Age : 56
Localisation : gignac
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: Re: le basilic   Lun 17 Sep - 8:53

Merci je savais pas tout sa .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le basilic   

Revenir en haut Aller en bas
 
le basilic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES AMIS DES PLANTES :: FORUM JARDIN :: HERBORISTERIE-
Sauter vers: